Si vous avez planifié de passer du temps à l’étranger, dans un ou plusieurs pays de l’Union Européenne (UE), il faut impérativement que vous vous procuriez la carte européenne d’assurance maladie (CEAM) avant votre départ.

 

En savoir plus sur la carte européenne d’assurance maladie

Cette carte représente la preuve de vos droits à l’assurance lorsque vous êtes dans un des pays de l’UE et vous permettra l’accès aux soins adéquats en cas de nécessité.

La carte européenne d’assurance maladie est un document officiel et possède diverses caractéristiques, en voici une liste :

-          Elle est individuelle et nominative. Cela signifie qu’elle n’est valable que pour la personne dont le nom est inscrit sur la carte.

-          Elle est gratuite.

-          Elle est valable un an après sa date de fabrication.

Notez que lors d’un séjour à l’étranger, toutes les personnes effectuant le voyage doivent posséder sa propre CEAM, y compris les enfants de moins de 16 ans.

Il est important de savoir que la carte européenne d’assurance maladie ne remplace en rien la carte vitale. En effet, elle est la remplaçante des formulaires utilisés autrefois en cas de soucis de santé à l’étranger. Ce changement permet de faciliter et de rendre plus rapide la gestion des soins entre les pays de l’UE.

 

Les pays où la CEAM prend effet

Comme son nom l’indique la carte européenne d’assurance maladie prend effet dans tous les pays de l’union européenne. Au jour d’aujourd’hui ils sont au nombre de 27.

De plus, notez que la CEAM est aussi effective en Suisse.

 1367887_european_flag.jpg

Se procurer la CEAM, comment faire ?

Se procurer la carte européenne d’assurance maladie n’a rien de compliqué, il suffit de savoir ce qu’il faut faire.

Pour obtenir la carte européenne d’assurance maladie, il faut en faire la demande auprès de la caisse d’assurance maladie. Il faut que cette demande soit faite au moins deux semaines avant votre départ pour l’étranger, le temps que votre carte soit délivrée.

La demande peut être réalisée de trois manières différentes : par internet, par téléphone, ou en vous rendant directement à la caisse d’assurance maladie ; et ne nécessite aucun document de votre part.

Au moment de la demande n’oubliez pas que chaque personne doit avoir sa propre carte, il vous faut donc faire la demande pour chacun des membres de la famille allant à l’étranger.

Une fois la demande faite, vous recevrez par courrier votre carte sous une quinzaine de jours. Si ce délai ne vous convient pas car la demande était trop tardive ou si la carte n’est pas arrivée dans les temps, il vous est possible de demander un certificat provisoire de remplacement. Ce certificat jouera le rôle de la carte européenne d’assurance maladie pour une durée maximale de trois mois, ensuite il vous faudra obligatoirement la CEAM.

 

La CEAM, à quoi vous sert-elle exactement ?

La carte européenne d’assurance maladie est importante pour vous lors de vos voyages dans un pays de l’union européenne car comme dit plus haut elle vous permet de bénéficier de divers avantages. En effet si vs êtes dans le besoin de recevoir des soins médicaux pendant votre séjour, les frais liés à ces derniers seront pris en charge par la sécurité sociale grâce à la CEAM.

Cependant, notez que seuls les frais des soins nécessaires  seront pris en charge, c’est-à-dire uniquement les soins vous permettant de finir votre séjour dans des conditions adéquates. Cette prise en charge vous évite d’avoir à rentrer de votre séjour pour bénéficier des soins nécessaires ou d’avoir des frais élevés lors de votre voyage.

 

L’oubli de la carte, qu’est-ce que cela entraine ?

Si vous n’êtes pas en possession de votre carte européenne d’assurance maladie et que vous avez besoins de soins dans un de ces pays, se sera alors à vous de prendre en charge les soins auxquels vous avez eu recours.

Cependant une solution s’offre à vous pour vous faire rembourser ces frais : il vous suffit de garder tous les justificatifs et factures de vos frais médicaux et de les présenter à la Caisse d’Assurance Maladie a votre retour en France afin de demander le remboursement.

Il est important de savoir que si vous voyagez dans un pays dans lequel la carte n’est pas valide il vous est possible de réaliser la même démarche que lorsque que vous oubliez votre carte pour avoir recours au remboursement de la part de la Caisse d’Assurance Maladie.